Des chevaux de médiation moins interactifs, un constat - Université de Rennes Access content directly
Conference Papers Year : 2020

Des chevaux de médiation moins interactifs, un constat

Abstract

La médiation équine est une activité de plus en plus répandue. S’il est généralement admis que ces activités ont un impact positif sur les bénéficiaires, il y a à ce jour très peu d’éléments sur la perception qu’ont les chevaux de ces activités. Dans cette étude, 185 chevaux pratiquant des activités de médiation, de façon principale ou secondaire, ou pratiquant des activités de centre équestre « classiques » ont passé un test standardisé permettant d’évaluer leur relation à l’Homme. Le principal constat qui ressort de cette étude est que les chevaux de médiation sont moins interactifs envers l’Homme. Plusieurs hypothèses explicatives peuvent être avancées: il s’agit (1) soit d’une caractéristique de tempérament ayant amené à un choix préférentiel de ce type de chevaux pour ces activités, (2) soit du résultat d’un entraînement à rester « neutre » et «calme» face à un humain qui peut avoir des comportements inhabituels, ou (3) soit de l’expression d’une «résignation acquise» ou d’apathie. Dans ce cas, cela suggérerait que l’activité de médiation est source de tensions émotionnelles ou physiques. Seules des études plus détaillées sur le comportement des chevaux pendant les séances de médiation et de leur bien-être permettront de répondre à ces questions.
No file

Dates and versions

hal-03012747 , version 1 (18-11-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03012747 , version 1

Cite

Noémie Lerch, Francesca Cirulli, Céline Rochais, Clémence Lesimple, Estelle Guilbaud, et al.. Des chevaux de médiation moins interactifs, un constat. Equi-meeting médiation 2020: "Activités équestres et différences, difficultés sociales et violences", Institut Français du Cheval et de l’Équitation, Sep 2020, ONLINE, France. ⟨hal-03012747⟩
183 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More