La Relation homme-animal de compagnie : L'Exemple de la médiation animale à destination des enfants avec troubles du spectre autistique - Université de Rennes Access content directly
Journal Articles Les Cahiers de la SFSIC Year : 2017

La Relation homme-animal de compagnie : L'Exemple de la médiation animale à destination des enfants avec troubles du spectre autistique

Marine Grandgeorge

Abstract

Le terme « domestication » vient du latin domus, la maison, ce qui signifie que les humains ont amené certaines espèces animales à partager leur lieu de vie. Certaines ont revêtu un statut particulier d'animal de compagnie, avec des contacts quotidiens. Dans cette relation, les partenaires ont, sur la base de leurs expériences passées, des attentes à propos des réponses de l'autre individu (Hinde, 1979). D'une série d'interactions, un lien va émerger. Au minimum, une interaction suppose qu'un individu A exprime un comportement X vers l'individu B, B peut répondre avec un comportement Y (Hinde, 1979). En fonction de la perception des interactions (positive, neutre ou négative) pour chacun des partenaires, les relations peuvent varier de la confiance, ou du réconfort, jusqu'à la peur ou au stress par exemple. Il est important de noter qu'une relation n'est pas statique, puisque chaque nouvelle interaction peut avoir une influence sur la l'intensité du lien construit entre ces individus, lien qui peut d'ailleurs perdurer malgré une longue séparation. Ces concepts peuvent s'appliquer aux interactions entre individus de même espèce, mais aussi d'espèces différentes (e.g. entre l'être humain et leurs animaux de compagnie). Dans ce dernier cas, où ce lien particulier inter-espèce ressemble à un phénomène social, sans en être un per se, nous parlerons de relation pseudo-sociale ou de substitut social, car le terme social est dédié aux individus d'une même espèce. Lors d'une séquence d'interaction, chacun des partenaires se sert des signaux émis par l'autre pour ajuster son comportement. Du côté des animaux, une des espèces les plus étudiées est le chien. Celui-ci est capable non seulement de localiser de la nourriture à l'aide d'in-dices comme le pointage, mais aussi de reconnaitre son propriétaire à partir d'une photo et de sa voix, de déceler son état physiologique global, émotionnel et attentionnel, via des indices olfactifs, visuels ou posturaux. Il peut également discriminer des expressions faciales sur
Fichier principal
Vignette du fichier
Grandgeorge-2017-SFIC.pdf (158.46 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02404213 , version 1 (11-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02404213 , version 1

Cite

Marine Grandgeorge. La Relation homme-animal de compagnie : L'Exemple de la médiation animale à destination des enfants avec troubles du spectre autistique. Les Cahiers de la SFSIC, 2017, 13, pp.79-88. ⟨hal-02404213⟩
383 View
547 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More