Archéologie des chasseurs-cueilleurs maritimes de la fonction des habitats à l’organisation de l’espace littoral. Actes de la séance de la Société préhistorique française, Rennes, 10-11 avril 2014 - Université de Rennes Access content directly
Books Year : 2016

Archaeology of maritime hunter-gatherers From settlement function to the organization of the coastal zone

Archéologie des chasseurs-cueilleurs maritimes de la fonction des habitats à l’organisation de l’espace littoral. Actes de la séance de la Société préhistorique française, Rennes, 10-11 avril 2014

Abstract

Anthropologists have long paid particular attention to maritime hunter-gatherers because of the wide variety of social organizations they developed all over the world, as well as the diversity of their technical systems, whether for fishing, food preservation or storage. At the same time, archaeologists focused their attention on the very emblematic shell middens in coastal or estuarine sites, which often combine dumps, graves, homes and areas of daily activities. In Europe the recent resumption of exploration of those sites has shed light on all their informative potential for answering questions about the relations between humans and their maritime environment. This new dynamism in research is further buoyed by the diversification of archaeology-related disciplines, which provides different views of these exceptional remains. The Rennes workshop that took place in April 2014 enabled archaeologists from several countries to make assessments in all latitudes and along all the oceans. They revealed that the sites could not have been conceived outside of wider economic and social networks. This publication also provide an opportunity to reflect on the role of these very special human groups during the Prehistory of our species.
Les chasseurs-cueilleurs maritimes ont fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des anthropologues, du fait de la grande variété des formes d’organisation sociale qu’ils ont mis en œuvre sur toute la planète. La diversité de leurs bagages techniques, que ce soit à destination de la pêche, de la conservation alimentaire ou du stockage, a aussi justement retenu leur attention. Les archéologues ont quant à eux concentré leur attention sur les très emblématiques amas coquilliers, des sites côtiers ou estuariens complexes, où s’associent souvent des dépotoirs, des sépultures, des habitations et des zones d’activités quotidiennes. La reprise récente de leur exploration en Europe est venue mettre en lumière tout leur potentiel informatif, pour éclairer la question des relations entre les humains et le milieu marin. Ce nouveau dynamisme des recherches est aussi porté par la diversification des disciplines en lien avec l’archéologie, qui livrent d’autres regards sur ces ensembles de vestiges si singuliers. La table-ronde de Rennes, tenue en avril 2014, a permis à des archéologues de plusieurs pays d’établir un bilan sous toutes les latitudes. Il est apparu que ces sites ne pouvaient plus se concevoir hors de plus vastes réseaux économiques et sociaux. Ce bilan très largement ouvert sur les océans de la planète est aussi l’occasion de s’interroger sur la place de ces groupes humains si particuliers dans la Préhistoire de notre espèce.
No file

Dates and versions

hal-02303752 , version 1 (02-10-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02303752 , version 1

Cite

Catherine Dupont, Grégor Marchand (Dir.). Archéologie des chasseurs-cueilleurs maritimes de la fonction des habitats à l’organisation de l’espace littoral. Actes de la séance de la Société préhistorique française, Rennes, 10-11 avril 2014. Société préhistorique française, 2016, Séances de la Société préhistorique française, 6. ⟨hal-02303752⟩
38 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More