Ethylglucuronide et éthylsulfate, marqueurs biologiques de la consommation d’alcool - Université de Rennes Access content directly
Journal Articles Revue Francophone des Laboratoires Year : 2016

Ethylglucuronide et éthylsulfate, marqueurs biologiques de la consommation d’alcool [Ethylglucuronide and ethylsulfate, biomarkers of ethanol consumption]

Ethylglucuronide et éthylsulfate, marqueurs biologiques de la consommation d’alcool

Abstract

Ethanol is the most frequently psychoactive substance used in France, leading to major public health pro-blems. Alcohol intake detection might be important in a variety of clinical and forensic settings. Interestin-gly, ethylglucuronide (EtG) and ethylsulfate (EtS) are potentially direct markers of alcohol consumption, being detected in various biological samples such as blood, urine or hair. Moreover, since their detection timeframe corresponds to few hours until several days, these two biomarkers can prove ethanol intake even after the complete elimination of alcohol from the body. We describe herein the metabolic pathway of ethanol leading to EtG and EtS production, the currently used methods for their determination, the precautions in data interpretation and clinical applications of the measurement of these two biomarkers of alcohol misuse.
L’éthanol est la substance psychoactive la plus consommée en France et pose de réel problème de santé publique. La mise en évidence de sa consommation par des méthodes biologiques peut s’avérer importante aussi bien dans des contextes cliniques que dans des affaires médico-judiciaires. L’éthylglucuronide (EtG) et l’éthylsulfate (EtS) sont des marqueurs directs d’une consommation d’éthanol pouvant être identifiables dans différentes matrices biologiques comme le sang, l’urine ou les cheveux, ce qui représente un intérêt majeur à leur utilisation. De plus, leur détection peut se faire plusieurs heures voire même plusieurs jours après ingestion, ce qui permet de mettre en évidence une consommation d’éthanol après que celui-ci ait disparu de l’organisme. Cet article présente de manière synthétique les voies de production de l’EtG et l’EtS lors du métabolisme de l’éthanol, les méthodes actuellement employées pour leur mise en évidence, ainsi que les précautions d’interprétation des résultats et les applications du dosage de ces marqueurs dans différents contextes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Ethylglucuronide et éthylsulfate_accepted.pdf (331.85 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01295668 , version 1 (31-05-2016)

Identifiers

Cite

Thomas Gicquel, Sylvie Lepage, Isabelle Morel. Ethylglucuronide et éthylsulfate, marqueurs biologiques de la consommation d’alcool. Revue Francophone des Laboratoires, 2016, Actualités en toxicologie, 2016 (479), pp.69-74. ⟨10.1016/S1773-035X(16)30050-8⟩. ⟨hal-01295668⟩
102 View
1410 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More